La newsletter marketing est l’outil idéal pour inciter vos lecteurs à revenir régulièrement sur votre site et les transformer en clients fidèles. Encore faut-il mettre en pratique les astuces qui permettent de ne pas passer pour un spammeur.

Créer un entête qui donnera au lecteur envie d’ouvrir l’email

L’entête affiche des informations sur l’expéditeur et l’objet de l’email. Ainsi, votre lecteur vous identifie et a une idée du contenu. Or un lecteur qui vous connaît ouvrira plus facilement vos emails. Si vous avez une marque, utilisez-la ; sinon, utilisez le nom de votre site, ou votre prénom, ou le thème que vous traitez (ex. [Stop-Acouphènes] ou [soigner-acouphenes.com] ou [Acouphènes]).

Seul un objet irrésistible génère une ouverture systématique des emails. Pour que votre newsletter soit lue, vous travaillerez votre objet comme une accroche de page de vente (ex. « Etes-vous … ou … ? » ou « 10 conseils pour … ». Pour aller plus loin sur la rédaction des objets, vous pouvez également lire mon article écrit pour Valérie Demont sur ce sujet : 10 astuces pour des objets d’email efficaces

Conseil : limitez à 60 caractères le titre de votre email, pour qu’il apparaisse entièrement quel que soit le support.

Attention aux objets contenant des mots trop vendeurs (gratuit, nouveau), des titres en majuscules, des mots qui créent un sentiment d’urgence ou qui impliquent une réduction : ils finissent souvent dans la boîte spam !

3 étapes newsletter efficaces - header

Du contenu et des images qui incitent à l’action

Pour donner envie au lecteur, la newsletter comportera des images attrayantes, en rapport avec votre contenu. Si vous ne mettez que du texte, vous risquez de ne pas être très apprécié de vos lecteurs.

Votre newsletter marketing contiendra au moins 60% de texte. Le contenu est roi : il donne de l’intérêt auprès des lecteurs et il évite de passer pour un spammeur auprès des FAI. Choisissez les informations pertinentes pour le lecteur (ne présentez pas des recettes de bûche à Pâques, ou un nouveau régime à Noël). Aérez votre texte et utilisez le gras et l’italique pour faire ressortir sous-titres et paragraphes.

Organisez votre newsletter avec des cadres bien marqués, dans lesquels vous insérerez un texte clair et aéré et des images engageantes. N’oubliez pas les « call action », ces boutons qui invitent le lecteur à revenir vers votre site, votre page de vente, un formulaire d’inscription, etc. Créez-les assez gros pour être visibles et porter un message d’action intelligible.
Autre élément de clarté de votre newsletter : le template responsive. Il s’adapte à tous les supports. Il n’existe rien de plus désagréable, en effet, que de devoir agrandir, réduire et déplacer les fenêtres pour pouvoir lire une newsletter sur un téléphone portable.

Affichez clairement votre marque et utilisez toujours le même design, si vous voulez que votre lecteur vous connaisse et vous reconnaisse.

3 étapes newsletter efficaces - corps

Et pour donner confiance, un footer qui réassure

Pour être complète, votre newsletter marketing doit souligner votre sérieux et votre professionnalisme. Pour cela, terminez-la par 3 types d’éléments :

  • vos engagements : garantie, service client, paiement sécurisé, etc., qui donnent pleine confiance à votre lecteur ;
  • les boutons de renvoi vers vos réseaux sociaux, qui rendent votre newsletter virale ;
  • les informations obligatoires : mentions légales et lien de désinscription.

3 étapes newsletter efficaces - footer