Aujourd’hui, il faudrait tout faire vite. Avoir du succès en une nuit. Perdre 5 kilos en 1 semaine. Devenir riche en 1 mois…
Mes flux d’actualité Facebook et Instagram me proposent régulièrement ces recettes miracles. Et, je dois vous avouer, j’en ai marre !

Si on pouvait faire tout ça dans un temps aussi court, ça se saurait. Et si on pouvait devenir riche en un mois, on serait tous déjà millionnaires. Non ?

Pourquoi faudrait-il aller vite ?

Ok, les actualités ne cessent de nous présenter ces histoires de start-ups incroyables qui ont révolutionné leur business et qui deviennent des licornes en quelques mois à peine.

Mais la réalité des entrepreneurs, quelle est-elle ?
Pour la majorité d’entre eux, le succès est se créé peu à peu, au fur et à mesure des mois et des années.

Personnellement, ça fait déjà quelques années que je me suis lancée et mon petit business commence à bien marcher. Mais il y en a eu des hauts et des bas. Des mois euphoriques et des mois creux.
Et il y en aura encore, j’en suis persuadée.
Car la vie de l’entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille mais plutôt une perpétuelle remise en question, sans jamais rien de certain.

J’écoutais parler il y a quelques semaines de cela un entrepreneur très « successful » qui a notamment gagné beaucoup d’argent dans la vente d’un de ces business. Il doute toujours autant. A chaque fois qu’il lance un nouveau projet, il est comme n’importe quel entrepreneur, il se pose des milliers de questions, sa confiance est chahutée, il revient 100 fois sur des détails.

Etre entrepreneur, c’est douter et accepter ses doutes.

Et c’est forcément un processus qui prend du temps.

Pour ma part, ma vie d’entrepreneur se conjugue avec ma vie de famille. Mon business se développe tranquillement et c’est tant mieux. Car je n’ai « que » 26h à lui consacrer chaque semaine. Le reste, c’est pour mes enfants. Pour enfiler ma casquette « Uber » et les emmener à leurs incessantes activités extra-scolaires. Ecouter leurs histoires d’école quand ils reviennent manger à midi. Soigner leurs peines. Leur redonner confiance après une mauvaise journée. Bref, être là, tout simplement.

Tout ces moments et le temps que je leur consacre prendra fin, bientôt…, plus vite qu’on ne le croit…, dès qu’ils seront adolescents. Alors autant en profiter, même si mon business se développe peut-être moins vite qu’il ne le pourrait.

Devenir riche, non merci !

Et tant que j’y suis, j’en profite pour faire le point sur un autre mythe.
Ce mythe, qui dit qu’être entrepreneur, c’est devenir riche !

Devenir riche ne fait pas partie de mes ambitions. Evidemment, je ne crache pas sur mes rentrées d’argent et je suis bien contente quand je les vois augmenter au fur et à mesure des mois.

Toutefois mon objectif avec ce business n’est pas de devenir riche. Il doit pouvoir me soutenir financièrement, c’est certain. Mais au-delà de cela, l’objectif de mon business est de me permettre d’apporter ma valeur à la société tout en me faisant plaisir et en me laissant aussi du temps pour moi, ma famille et faire ce que j’aime.

Et quand on revient à ces objectifs principaux et que l’on se libère de l’objectif financier, il est beaucoup plus facile d’apprécier l’évolution tranquille de son business. Plus besoin nécessairement d’aller vite.

Et vous, quels sont vos objectifs ? Etes-vous préssé(e) de réussir ?