Je suis tombée dans le marketing web dès ma sortie d’école en 2000 (ça ne nous rajeunit pas !). A cette époque, autant vous dire qu’il n’existait pas de formation dans ce domaine.

Non, mon métier, je l’ai appris sur le tas, dans des start-ups, des grosses boites. Je l’ai approfondi en discutant avec tous les gens que je rencontrais dans le domaine, en allant à des conférences, en lisant des blogs, des media en ligne, US quasi-exclusivement (il faut bien avouer qu’ils ont toujours une large longueur d’avance !).

Le mythe du revenu passif (faire de l’argent en dormant) semble avoir été inventé avec le web et reste un rêve (pas toujours avoué) de nombreux entrepreneurs en ligne.

 

Les success stories du web

 

En 2000, le web, c’était surtout une aventure de start-up. Des petits jeunes, à peine sortis de l’école, qui inventaient un service en ligne dans leur appart en co-location, dans lequel les investisseurs injectaient des millions sans même vraiment savoir ce que cela allait rapporter.

Des success stories incroyables et qui mettaient en scène une partie de la population (les jeunes) qui était normalement vouée à ne pas connaître la réalisation avant leur 40 ans et une longue carrière dans une entreprise au nom mondialement reconnu.

Ca donnait envie, c’est sûr…

 

En 2002, la bulle internet éclate. Et là, on remet (un peu) les pendules à l’heure. Les investissements à tout va dans des expérimentations à peine validées, c’est terminé.

Pour monter un business web qui fera fortune, il faut bosser dur et prouver qu’il y a du chiffre d’affaires à la clé. Ca n’empêche pas les success stories mais elles se font nettement moins fréquentes.

 

L’entrepreneur en ligne et la découverte du revenu passif

 

A ce moment-là, le web commence à voir émerger un nouveau type d’activité, l’entrepreneur en ligne.

L’entrepreneur en ligne, c’est celui qui monte une petite activité, souvent du e-commerce ou des services en ligne. La particularité, il démarre seul. L’objectif, mettre des produits en ligne, faire de la publicité et les laisser se vendre tout seul.

Bref, créer un revenu passif, un business qui fait de l’argent, même quand on dort.

 

Et au début, ça marche. Les premiers à se lancer ont souvent connu beaucoup de succès, certains sont même devenus de vraeis entreprises du ecommerce.

Sur quoi repose leur succès ? Ils étaient les premiers, la concurrence était faible.

 

Le revenu passif aujourd’hui, mythe ou réalité ?

 

Aujourd’hui encore, de nombreux entrepreneurs se lancent en pensant qu’il suffit de faire un site web pour voir arriver les commandes.

Et malheureusement, la déception est (presque) toujours au rendez-vous.

 

 

La concurrence est rude de nos jours sur le web. De nouveaux sites se créent chaque jour et de nombreux ferment dans le même laps de temps. Il ne suffit pas de créer un site Internet et d’ouvrir une page Facebook pour attirer les clients.

Il faut une vraie stratégie marketing, une connaissance client et un budget pour investir en notoriété et en trafic.

 

Alors par quoi commencer ?

 

Connaître son client

Cette phase, toujours trop négligée, est essentielle au succès de votre activité. Lancez une étude en ligne, discutez avec des clients potentiels, faites tester vos services, même gratuitement au départ. Amassez feedbacks et insights qui vous aideront à optimiser vos services mais surtout vous aideront à construire votre discours marketing.

  • Quel problème vos produits / services aident-il vos clients à résoudre ?
  • Qu’est ce qui change pour eux en faisant appel à vous ?
  • Quels sont les bénéfices immédiats qu’ils constatent ?
  • Que ce serait-il passé s’ils n’avaient pas fait appel à vous ?

Toutes ces questions et leurs réponses vous aident à définir votre positionnement et vos messages marketing. Si vous êtes capable de répondre à ces questions, votre communication sera claire et attractive.

 

Définir une stratégie marketing

  • Quel est votre positionnement, votre Unique Selling Proposition, ce qui vous différencie des concurrents ?
  • Quel est votre niveau de prix ?
  • Comment allez-vous distribuer vos produits ?
  • Comment faire connaître vos services ?

Toutes ces questions méritent une attention particulière et doivent toutes être confrontés en vous plaçant du point de vue de votre client idéal.

 

Faire venir les clients

  • Vous avez opté pour une communication et/ou une distribution de vos produits en ligne ? Comment allez-vous faire venir les clients ? Comment allez-vous vous faire connaître ?
  • Utiliserez-vous les réseaux sociaux, de la publicité en ligne, une présence sur Google ?
  • Mettrez-vous en place une newsletter ?
  • La méthode de paiement que vous avez choisi est-elle adaptée ?

Ces questions doivent faire l’objet d’un plan d’action précis, planifié sur plusieurs mois et avec des indicateurs de mesure de performance (les fameux KPIs…). Ce plan d’action doit être aligné avec votre budget pour assurer un développement sain de votre activité.

 

Et le revenu passif, alors ?

 

Une fois que les actions ont été testées et validées par de dures journées de travail, on peut enfin commencer à faire de l’argent la nuit.

Et c’est toujours la beauté de l’entrepreneur en ligne. Oui, il est toujours possible de monter un business en ligne qui permette de voyager 6 mois par an ou de ne travailler que 4h par jour mais avant d’en arriver là, de nombreuses étapes sont nécessaires et elles demandent effort, énergie et temps.

 

Je peux accepter l’échec, tout le monde échoue un jour. Mais je n’accepte pas de ne pas essayer.

 

Aujourd’hui, j’accompagne des entrepreneurs ambitieux mais avec les pieds sur terre, qui souhaitent utiliser le web pour développer leur activité sur le plan économique mais aussi personnel.

Mon accompagnement s’inscrit dans la durée car Rome ne s’est pas construite en un jour.

Si vous souhaitez en savoir plus, contactez-moi.