Lancer un nouveau programme, c’est toute une histoire. Beaucoup d’excitation, de doute, de nuits sans sommeil aussi. Mais c’est aussi un formidable réceptacle d’expérience, de test et de feedback.

La semaine dernière, mon nouveau programme « Booste tes revenus avec un produit, programme ou formation en ligne » a démarré.

Tout a commencé 5 semaines plus tôt par un samedi matin où je me suis réveillée beaucoup trop tôt.

La tête en ébullition, je me suis levée sur la pointe des pieds dans la maison encore endormie pour m’installer sur le canapé, ma tablette sur les genoux.

Cette idée de programme, elle trottait dans ma tête depuis des semaines. Et tout à coup, à 6h ce samedi matin, tout était clair. Je savais quel en serait l’objectif, comment j’allais l’organiser, comment j’allais amener des personnes à créer leur premier produit ou programme en ligne.

Banco!

Pourtant, la fin de l’année, ce n’est pas la meilleure période pour lancer un programme. Les fêtes vont se retrouver au milieu. N’importe qui m’aurait conseillé d’attendre. Mais une petite voix me disait que c’était maintenant ou jamais.

Ce programme, j’allais le faire, ne restait plus qu’à le vendre !

3 semaines mouvementés se sont ensuite enchaînées. Une première étude pour vérifier l’intérêt, un article pour approfondir et j’ai réuni une liste de 40 prospects potentiellement intéressés.
A ce stade, l’offre n’était pas encore créée, mais c’était le moment de la lancer.

40 prospects, j’étais un peu anxieuse, je dois avouer. Cela me semblait un nombre bien petit pour convaincre suffisamment de participants. Alors je me suis fixé des objectifs. A partir de 5 personnes, je fais le programme coûte que coûte. A 10, l’objectif sera rempli pour une 1ère édition. A 15, c’est génial et je n’en veux pas plus (je veux pouvoir suivre chaque participant pour vérifier que le programme fonctionne).

Un peu incertaine du résultat, j’ai shooté mon offre en vidéo un vendredi matin, éreintée par mes semaines mouvementées. J’y ai pourtant mis tout mon coeur. Elle n’est pas parfaite, mais elle remplit l’objectif.

Je la mets en ligne et j’invite mes 40 personnes potentiellement intéressées à la visionner. J’ouvre les inscriptions pour 5 jours uniquement, le programme démarre dès la semaine suivante.

Et là, quelque chose d’incroyable se produit. Tout au long des 5 jours, les inscriptions arrivent…. pour finir à 15 exactement le vendredi à minuit, clôture des inscriptions.

15 inscriptions sur 40 prospects, c’est un taux de conversion de 37,5%. Des taux de conversion, comme ça, on n’en voit pas tous les jours.

Moralité ? Quand on veut, quand c’est clair, quand on sait où l’on va, le seul bon moment c’est maintenant.