Photo by Matt Duncan on Unsplash

Il y a un mois, j’ouvrais les inscriptions pour mon nouveau programme en ligne : Digital Visibility Booster.

J’étais tellement convaincue que ce programme allait marcher tout seul que j’ai réduit mes actions marketing au minimum et voici ce qu’il s’est passé…

Le devoir d’aller jusqu’au bout

Lorsqu’on est convaincu que l’on peut apporter une vraie valeur ajoutée aux autres, que l’on possède un produit ou un service qui peut véritablement aider les autres, nous avons le devoir d’essayer jusqu’au bout, de transformer l’échec en succès.

Lorsqu’un projet est sur le point d’échouer, on est souvent tenté de tout jeter à la poubelle, de faire table rase et de repartir à 0.

Et c’est vrai qu’on a souvent déjà tellement investi, tellement donné dans un projet que l’on peine à s’y remettre, à aller regarder chacun des éléments pour savoir où on a échoué. On préfère bien souvent passer à autre chose.

Pourtant, c’est là que réside la plus grosse erreur et le plus gros échec.

Car un projet réussit rarement du 1er coup ! Bien au contraire…

 

La réussite de l’entrepreneur tient aux détails

Chanceux sont ceux qui lancent et réussissent immédiatement. Et bien rares aussi…

La vaste majorité des entrepreneurs qui réussissent connaissent le succès parce qu’ils ne se sont pas arrêtés au 1er échec.

Ils sont revenus sur chacun des détails de leur projet  :

  • les fonctionnalités / caractéristiques de leur produit  / leur service
  • le marketing utilisé : positionnement, messages, bénéfices…
  • le système de diffusion de leur offre : supports, réseaux, media…

Ils sont allés à la rencontre de leur audience, de leur prospects. Ils ont posé des questions et ils ont attentivement écoutés les réponses.

Je ne le dis pas dans la vidéo mais pour ce programme, j’ai contacté par Messenger une partie des personnes qui étaient intéressées mais ne s’étaient pas inscrites.

Bref, ces entrepreneurs qui réussissent ont « mouillé leur chemise » jusqu’à ce que ça marche.

 

Et vous ?

Etes-vous tenté de tout jeter à la poubelle à chaque échec ? Ou êtes-vous plutôt du genre persévérant ?